L'Inventaire canadien des Plongeons-huards ICPH) fut lancé en Ontario en 1981 et élargi en 1989 pour en faire un programme national.

Les perturbations et les activités d'origine anthropique menacent en permanence les plongeons-huards. Les participants de l'inventaire signalent bon nombre de facteurs nuisibles pour l'espèce : perturbations de lieux de nidification (causées par les bateaux, les canots/kayaks, les motomarines et la variation du niveau de l'eau), rejet de débris qui s'emmêlent (lignes de pêche et déchets domestiques), attraction par inadvertance de prédateurs des nids (ratons laveurs, mouffettes et goélands) et déplacement des oiseaux par suite de la perte d'habitats. Les données recueillies par l'Inventaire canadien des plongeons-huards démontrent clairement que le nombre d'oisillons que chaque paire produit chaque année diminue avec le temps.

Le succès de reproduction des plongeons-huards constitue un indicateur très sensible de l'état général des lacs, tandis que les signes de perturbation des maillons inférieurs de la chaîne alimentaire sont plus subtils. Les plongeons adultes regagnent généralement le même lac d'année en année, ce qui fait que les couples et leurs oisillons se nourrissent presqu'exclusivement dans les eaux du lac où ils nichent. La diminution du taux de succès de reproduction sur un lac donné est donc vraisemblablement due à la piètre qualité de ses eaux, et non pas à la contamination des aires d'hivernage ou des voies migratoires. Nous le savons grâce à l'Inventaire canadien des Plongeons-huards d'Études d'Oiseaux Canada. Ses participants surveillent le succès de reproduction de l'espèce dans tout le pays depuis le début des années 1980 en Ontario, et sur un plan national depuis le début des annnées 1990. Ils nous renseignent aussi sur le nombre de couples nicheurs dans des lacs particuliers, et les facteurs influant sur leur succès reproductif. Heureusement, les plongeons-huards sont faciles à identifier et amusants à observer tout au long de l'été, ce qui fait que la participation à l'ICPH est simple et populaire.
.....extrait de Succès de reproduction chez Plongeon huard au Canada du Docteur Doug Tozer

De plus, un rapport publié par la National Audubon Society aux États-Unis en 2014 indique que le rétablissement du plongeon-huard est menacé par le changement climatique. Vous pouvez lire un résumé du rapport dans l'article d'Ottawa Citizen: "Climate change will disrupt hundreds of North American birds, study says", publié (en anglais seulement) le 9 septembre 2014.

Participer à l'Inventaire canadien des plongeons-huards est un excellent moyen d'observer les huards durant l'été tout en contribuant à la recherche et à la conservation des huards. Pour participer à la surveillance de la survie des oisillons pour l'Inventaire, vous devez être situé sur un lac dans une zone où les huards se reproduisent au moins trois fois au cours de l'été :

- en juin, pour surveiller les couples huards qui sont présents au lac

- en juillet, pour trouver des oisillons nouvellement éclos

- en août, pour pour enregistrer le nombre d'oisillons qui ont survécu l'été

Chaque participant reçoit un kit pour l'inventaire et des instructions détaillées expliquant le protocole de surveillance.

Tous les participants reçoivent un kit papier par la poste à la mi-mai (jusqu'au milieu de l'été pour les inscriptions tardives), qui peut être envoyé par la poste ou en ligne avant le 15 septembre.

L'Inventaire canadien des plongeons-huards est un projet d'Études d'Oiseaux Canada, un organisme non gouvernemental à but non lucratif. Les participants sont invités à devenir membres d'Études d'Oiseaux Canada. Des frais d'adhésion de 35,00 $, déductibles de l'impôt, aident à compenser les coûts de l'Inventaire, et offrent tous les avantages de membres tels que le bulletin «BirdWatch» d'Études d'Oiseaux Canada publié trois fois par année.

À noter : Les informations partagées ici proviennent principalement du site Internet d'Études Oiseaux Canada. Pour plus de renseignements quant à la façon de participer à l'Inventaire canadien des plongeons-huards, veuillez visiter leur site Internet sur ce lien.

___________________________

Coordonnateur de l'inventaire des huards au lac McGregor

Mme Hania Grabowski est présentement la coordonnatrice de l'inventaire des huards au lac McGregor. Si vous souhaitez participer à l'observation des huards pour l'inventaire, qui prend place normalement deux fois par été, soit en juin et en août, vous pouvez contacter Hania via lacmcgregorlake@gmail.com.

Résultats de la Surveillance des Huards au lac McGregor en 2019

Le premier recensement de huards de 2019 a eu lieu samedi le 22 juin 2019 au matin.
Les 10 zones du lac (voir la carte) ont été étudiées, avec un total de sept (7) huards adultes, y compris deux couples de huards, comme suit :

  • zone 4 :  1 huard adulte
  • zone 5 :  3 huards adultes
  • zone 7 :  1 huard adulte
  • zone 9 :  2 huards adultes

Malgré les dures conditions printanières (inondations printanières, niveaux d'eau élevés, printemps froid et pluvieux), un nid a été observé contenant deux œufs! Nous allons surveiller de près le sort de ces oisillons dans les mois à venir. Le prochain recensement des huards est prévu pour le 17 août. Restez à l'écoute pour plus de mises à jour.

Un grand merci à nos 15 bénévoles qui ont participé au recensement d’huards de mai 2019 : Hania Grabowski et Rick Mundell (zone 1), Bill & Liz Metz (zone 2), Mary Carman & Bill Leslie (zone 3), David & Pennie Younger (zones 4 et 5), John Freeth et Marilyn Albert (zone 6), Sylvie Halde (zone 7), Deborah Doherty (zone 8), Sylvie Gravel et Denis Dessureault (zone 9), et Frank Charette (zone 10).

Le deuxième recensement des huards a eu lieu le matin brumeux du 17 août 2019. Les participants de l'inventaire de huards ont dû éviter les nuages de pluie lors de ce deuxième recensement, qui a donné lieu à l'observation de 12 huards au total, dont 11 adultes et un adolescent huard. Une population en très bonne santé pour le lac McGregor !

Un grand merci à nos bénévoles assidus : Amy Jane Lawes, Bill Metz et son cousin aux yeux vifs, Mary Carman et Bill Leslie, Nadia et Mike Hall, John Freeth et Marilyn Albert, Sylvie Halde, Sylvie Gravel et Denis Dessureault, et Jean Marc et Ann Pellerin.

(Photo du huard fournie par Amy Jane Lawes ; Photo de la Baie Mud brumeuse fournie par Mary Carman).

Résultats de la Surveillance des Huards au lac McGregor en 2018

La première surveillance de huards de 2018 a eu lieu le 16 juin 2018. Six (6) huards adultes ont été observés sur le lac McGregor. Lors de la deuxième surveillance de huards qui a eu lieu le 11 août 2018, sept (7) huards adultes ont été observés. Malheureusement, il n'y avait pas d'oisillons cette année. Cela peut être dû à plusieurs facteurs, notamment : la tempête de verglas en mai pendant la période de nidification, le temps chaud précoce et persistant, l'action des vagues agressives trop près de nos rives ou la présence de bernaches du Canada peuvent être très territoriales. Un grand merci à nos participants : Amy Lawes, Bill Metz, Mary Carman, Jean-Marc Pellerin, Hania Grabowski et David Younger.

Résultats de la Surveillance des Huards au lac McGregor en 2014

La surveillance des huards a été effectuée un matin en juillet et un matin en août 2014. En juillet, cinq (5) adultes et deux (2) oisillons ont été observés; et en août, huit (8) adultes et les mêmes deux (2) oisillons ont été observés. Les participants à l'Inventaire étaient Hania Grabowski et Rick Mundell, Mary Carman, Bill Metz, John Freeth et Marilyn Albert, Carol Bradley, Jean-Marc Pellerin et David Younger.