~Analyses de l'eau du Lac McGregor~

For more than 50 years, the Association has been testing surface water conditions once or twice a season for Escherichi Coli bacteria, commonly called E. coli. The results of the water quality testing for the past few years are included below.

E. coli est l'une des espèces les plus courantes de bactéries coliformes. C'est un composant normal des gros intestins des humains et des autres animaux à sang chaud. On la trouve en grand nombre dans les eaux usées humaines. E. coli est utilisé comme organisme indicateur parce qu'il est facile à cultiver et que sa présence dans l'eau en quantités définies indique la présence d'eaux usées. Si des eaux usées sont présentes dans l'eau, d'autres bactéries pathogènes peuvent également être présentes. Il est important de noter qu'étant donné les nombreux facteurs et variables, les résultats d'une analyse d'échantillon à l'autre peuvent varier considérablement, même au même moment et au même endroit. Ainsi, ces tests nous aident à surveiller tout changement ou toute tendance dans le niveau de contaminants dans l'eau au fil du temps. Jusqu'à présent, et en incluant cette récente série d'analyses, nos niveaux restent assez bons et stables. Cependant, certains lecteurs de longue date pourraient remarquer que certains niveaux dans les zones à problèmes typiques sont plus élevés cette année. Cela est probablement dû au temps chaud prolongé et à la croissance accrue des algues et des plantes dans l'eau.

Alors, qu'est-ce qui provoque des niveaux plus élevés et qu'est-ce que cela signifie ? Les pluies abondantes, les déversements, les fuites de fosses septiques et le ruissellement sur le littoral, ainsi que les excréments d'oiseaux et d'animaux, sont les facteurs les plus courants qui peuvent affecter les niveaux de bactéries. Les niveaux acceptables pour la baignade et les activités récréatives sont des comptes inférieurs à 2. Lorsque des niveaux plus élevés sont indiqués, vous pourriez être exposé à des bactéries qui peuvent causer de la diarrhée ou des infections des oreilles, du nez, de la gorge, des yeux et de la peau. Nous ne testons pas les normes de l'eau potable, qui sont inférieures à 1. Comme toutes les eaux récréatives sont susceptibles de contenir certains contaminants E.coli, il est généralement conseillé de ne pas boire l'eau d'un lac sans avoir mis en place un processus de traitement de l'eau approprié.

Nouvelle approche pour les analyses de la qualité de l'eau à partir de l'été 2021

Le 19 mars 2021, la Fédération des lacs de Val-des-Monts a informé l'Association que la Municipalité effectuera désormais les analyses de la qualité de l'eau des lacs de la région. Pour en savoir plus sur l'approche qui sera adoptée par la Municipalité, veuillez consulter ce document (VdM Water Testing March 2021 | VdM Analyses de l’eau Mars 2021). L'Association prévoit de coordonner les bénévoles pour les analyses de l'eau effectuées par la municipalité et de poursuivre nos propres analyses, selon les besoins.

L'Association est toujours à la recherche de bénévoles pour aider à l'échantillonnage. Cela ne prend qu'une heure environ et c'est un excellent moyen d'impliquer davantage vos enfants dans la gestion de l'eau au chalet ! Si vous êtes intéressé, envoyez-nous un courriel à l'adresse suivante lacmcgregorlake@gmail.com et nous vous contacterons lorsque nous aurons des dates pour les analyses l'année prochaine !

(À noter : Les résultats du Sondage portant sur la qualité de l'eau de la Fédération des lacs 2015 se trouvent au bas de la page, après les cartes).

Résultats de l'analyse de l'eau effectuée par l'ALM
28 août 2022

Cette année, nous avons effectué l'échantillonnage de l'eau le dimanche 28 août. Notre groupe de bénévoles a prélevé 80 échantillons en deux heures. Je tiens à saluer et à remercier sincèrement nos équipes :

  • Gilles Picard et Wayne MacDonald
  • Jill et Steve Nimmo
  • Marc Savage
  • Ravi et Frances Mehta
  • Sylvie Halde et son équipe !
  • Rina Fougère (carte)
  • Lisa Barton (la relève)

Les résultats des tests effectués cette année indiquent qu’il y a cinq zones qui présentent des niveaux élevés de bactéries. Ces cinq zones n'ont pas été testées de nouveau mais le seront dans le cours normal des tests annuels.
 
Il est important de noter qu'étant donné les nombreux facteurs et variables, les résultats peuvent varier considérablement d'un test d'échantillonnage à l'autre, et ce souvent au même moment et au même endroit. En tant que tel, ces tests nous aident à surveiller tout changement ou tendance dans le niveau de contaminants dans l'eau au fil du temps. Jusqu'à présent, et y compris cette récente série de tests, nos niveaux restent assez bons et stables. Cependant, certains lecteurs de longue date pourraient remarquer que certains niveaux dans les points chauds typiques sont plus élevés cette année. Cela est probablement dû au temps chaud prolongé et à la croissance accrue des algues et des plantes dans l'eau.
 
Nous ne testons pas les normes d'eau potable qui sont inférieures à 1. Étant donné que toutes les eaux récréatives sont susceptibles de contenir des contaminants E. coli, il est généralement conseillé de ne pas boire l'eau du lac sans avoir un processus de traitement de l'eau approprié en place.
 
Nous ferons de nouveau des tests l'année prochaine et sommes toujours à la recherche de bénévoles pour aider à l'échantillonnage. Cela ne prend qu'une heure environ et c'est un excellent moyen d'impliquer davantage vos enfants dans la surveillance de l'eau au chalet ! Si vous êtes intéressés, envoyez-nous un courriel et nous vous contacterons lorsque nous aurons des dates d’échantillonnage de l'année prochaine ! 

Peter Barton

 

 Analyse de l'eau par la municipalité - Lac McGregor Résultats 2021

Suite à l'adoption du Plan directeur de l'eau le 5 mai 2020, la Municipalité de Val-des-Monts a débuté le suivi de la qualité de l'eau en mai 2021. Pour la première phase de ce programme, 47 lacs ont été ciblés. Ils ont été sélectionnés en fonction des forces anthropiques auxquelles ils sont soumis. Les plans d'eau les plus susceptibles d'être soumis à des forces anthropiques, par exemple le développement résidentiel, la présence de routes et la proximité de terres agricoles, ont été sélectionnés. En avril 2021, la municipalité s'est adressée aux associations de lacs et aux résidents afin de faire appel aux nombreux bénévoles et passionnés intéressés à contribuer au programme. Les bénévoles ont ensuite suivi une formation offerte par la Municipalité sur les procédures régissant la collecte de données, après quoi la collecte de données pour la saison 2021 a commencé en juin.

La municipalité tient à remercier tous les bénévoles qui ont participé directement ou indirectement à la réalisation de la collecte de données. Leur grande participation a permis d'effectuer de nombreux suivis sur l'ensemble du territoire.

Les rapports d'analyse de l'eau se trouvent sur la page web Environnement et Urbanisme » Environnement » PDE – Suivi de la qualité de l’eau à ce lien. Nota bene : Les rapports ne sont actuellement disponibles qu'en français. Cependant, un résumé du rapport en anglais concernant le lac McGregor a été ajouté ci-dessous. Le lac McGregor fait partie intégrante du bassin versant de la rivière Blanche. Il se jette finalement dans la rivière Blanche au sud. Il est alimenté par plusieurs affluents dont le ruisseau Pélissier au nord-ouest, le lac Brassard au nord, le lac du Castor et la baie Mud à l'est. Veuillez garder à l'esprit que les résultats obtenus sont uniquement basés sur les données recueillies et ne représentent que la situation au moment de la collecte des données. Une stratégie de suivi continu sera nécessaire afin d'établir une conclusion plus affirmative.

Résumé des résultats du lac McGregor

Nota bene : Ce résumé est uniquement disponible en anglais. Il a été ajouté puisque le Rapport complet est uniquement disponible en français.)

McGregor Lake has 5 monitoring stations, 3 of which are subject to physicochemical monitoring and present very similar results and generally reach the same trophic state. The first station, MG1, has an average summer transparency of 6.5 meters. This transparency characterizes very clear water and places the state of the lake in the Oligotrophic state. The average concentration of chlorophyll A is 6.5 µg/l, which indicates water with a high biomass of algae and microscopic plants in suspension. This parameter places the lake in the Meso-eutrophic transition zone. Lastly, the average concentration of total phosphorus measured is 2.0 µg/l, which indicates that the water is very poorly enriched in nutrients. This variable indicates that the body of water is in the Ultra-oligotrophic state.

The physicochemical variables of the MG1 station present discordant signals, but the trophic state of the lake is probably in the Oligotrophic zone.

The second station on McGregor Lake, MG2, presents results very similar to those obtained at the MG1 station. The average summer transparency is 6.3 meters, the chlorophyll A concentration is 4.6 µg/l and the average total phosphorus concentration is 2.7 µg/l, which means that the water is poorly enriched and that the trophic state is generally maintained in the Oligotrophic zone.

The third station on Lake McGregor, MG3, recorded an average transparency of 5.9 meters, demonstrating an Oligo-Mesotrophic state. The chlorophyll A concentration demonstrates a Mesotrophic state with a concentration of 3.9 µg/l. Lastly, the phosphorus concentration of 3.0 µg/l demonstrates a trophic state in the Ultra-oligotrophic zone.

The physicochemical variables of the MG3 station give discordant signals, but the trophic state of the lake is probably located in the Oligo-mesotrophic transition zone or even in the Oligotrophic zone.

The two additional monitoring stations, namely MG4 and MG5, were subject only to water transparency readings and show results supporting the conclusions established above. Both stations have an average transparency of 5.7 meters characterizing the lake as Oligo-mesotrophic.

It is important to note that additional data and monitoring will be necessary in order to establish more precisely the trophic state of the lake. Additional data will aim to reduce the margin of error of the data presented in this report.



Résultats de l'analyse de l'eau effectuée par l'ALM

28 juillet 2021

Le 28 juillet 2021, des bénévoles ont échantillonné l'eau de surface du lac à plus de 70 endroits autour du lac McGregor. Les emplacements ont été sélectionnés sur la base de données historiques, de nouveaux développements et de ruisseaux et ruisseaux qui alimentent le lac en eau.

Ce régime d'échantillonnage et d'analyse est un instantané de la santé du lac à un moment donné en ce qui concerne la bactérie E. coli et peut être affecté par des événements récents tels que le ruissellement dû à une pluie récente, la présence des bernaches ou castors, ou animaux domestiques.

Les cours d'eau qui ont un rapport rivage/eau très élevé, ou les zones peu profondes avec des eaux à faible débit, présentent généralement des concentrations plus élevées de bactéries en raison de certaines des raisons mentionnées précédemment. L'échantillonnage à la sortie d'un cours d'eau, puis le long de la rive du lac à une certaine distance, fournit une certaine mesure de la capacité du lac à gérer la charge bactérienne du cours d'eau.

L'échantillonnage effectué le 28 juillet 2021 n'a été effectué qu'un jour après plusieurs jours de temps humide et devrait donc être considéré comme proche du pire des cas, le seul pire cas étant l'échantillonnage pendant ou directement après un orage avec beaucoup plus de ruissellement entrant dans le lac. Étant donné que les résultats indiquent qu'il n'y a que trois ou quatre lectures qui pourraient être préoccupantes pour les riverains, cet échantillonnage indique que la santé du lac est assez bonne en ce qui concerne E. coli.

28 juillet 2020

5 juillet 2020

Mai 2019

Juillet 2018

Juillet 2017Septembre 2015

Juillet 2015

Juin 2014

___________________________

Sondage des propriétaires riverains des lacs de Val-des-Monts de la Fédération des lacs

En 2015, des bénévoles provenant de 23 lacs à Val-des-Monts ont participé au projet « État de vieillissement des lacs ». Le projet consistait à effectuer l’échantillonnage de l’eau des lacs pour connaître le taux de phosphore total, de carbone organique dissous et de chlorophylle, et ce, à trois reprises au cours de l’été soit vers la mi-juin, la mi-juillet et la mi-août. De plus, les bénévoles ont procédé à la lecture de la transparence de l’eau à chaque sortie d’échantillonnage. Les résultats globaux du sondage, qui aideront à déterminer l'état trophique ou «l'âge» de chaque lac, et de cibler les lacs les plus atteints, sont affichés sur le site Web de la Fédération des lacs - Section « Qualité de l'eau ». Le rapport portant sur le lac McGregor est disponible sur ce lien (disponible en français seulement).